Krystian Lupa

Portrait © D. Matvejev


Portrait sur le site du festival d’Avignon 2016

Après des études à l’Académie des Beaux-Arts de Cracovie, Krystian Lupa se forme à l’École du cinéma de Lodz puis à l’École nationale supérieure d’art dramatique de Cracovie. Il commence sa carrière de metteur en scène à la fin des années 70 avant de devenir artiste associé au Teatr Norwida (1977-1985). Revendiquant l’influence du dramaturge Kantor, il affirme alors son goût pour un théâtre expérimental et monte des oeuvres d’auteurs polonais comme Witkiewicz ou Gombrowicz. En 1986, il devient le metteur en scène attitré du Stary Teatr qu’il dirige jusqu’en 2013. Il s’intéresse aux auteurs russes, allemands ou autrichiens comme Musil, Dostoïevski, Rilke, Boulgakov, Tchekhov et particulièrement Bernhard dont il monte, après les avoir adaptés, des textes dramatiques et littéraires. Dans Le Théâtre de la révélation, Krystian Lupa qui peut être scénographe, créateur de costumes, de lumières, mais aussi directeur d’acteurs, développe sa conception du théâtre : un instrument d’exploration de la situation spirituelle des individus aux prises avec « des époques de grands bouleversements culturels ». Krystian Lupa a obtenu 4 Golden stages crosses pour cette pièce en mars 2016.


Portrait, sur le site du Festival d’Avignon (en juillet 2015)

Après avoir poursuivi des études en peinture puis en arts graphiques à l’Académie des Beaux Arts de Cracovie, Krystian Lupa a choisi de s’inscrire à l’École du cinéma de Lodz puis à l’École nationale supérieure d’art dramatique de Cracovie. C’est en 1976 qu’il présente son premier spectacle en tant que metteur en scène. Devenu artiste associé au Teatr de Norwid de Jelenia Gora (1977-1985), il parcourt essentiellement des oeuvres d’auteurs polonais, Stanislaw Ignacy Witkiewicz ou Witold Gombrowicz. Il s’installe ensuite au Stary Teatr de Cracovie jusqu’en 2013. Il s’attache alors aux auteurs russes, allemands ou autrichiens : Robert Musil, Fiodor Dostoïevski, Rainer Maria Rilke, Mikhaïl Boulgakov, Anton Tchekhov, Werner Schwab et plus particulièrement Thomas Bernhard dont il monte à la fois des textes dramatiques et des textes littéraires qu’il adapte lui-même pour la scène. Scénographe, créateur de costumes et de lumières, directeur d’acteurs, Krystian Lupa écrit plusieurs textes théoriques sur son travail dans lesquels il assure vouloir se livrer à une exploration de la situation spirituelle des individus au sein d’époques traversées par de « grands bouleversements culturels ».

© portrait Katarzyna Paletko, photo Natalia Kabanow

Articles



Accueil > Mots-clés > Metteurs en scène > Krystian Lupa


Mots-clés dans le même groupe

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100


Autres groupes de mots-clés