20 november

Présentation sur le site du festival d’Avignon 2016

« Vous serez de toute façon obligés, tôt ou tard, de me regarder ». Lars Norén nous offre dans 20 November l’opportunité de voir et d’entendre, une heure durant, le jeune homme de 18 ans qui s’apprête à commettre un massacre dans son lycée d’Emstetten en Westphalie. Le dramaturge suédois s’est longuement documenté sur cette tuerie survenue en 2006 : il a compulsé le journal intime de l’adolescent, ses posts sur les réseaux sociaux, visionné la vidéo qu’il a tournée avant de passer à l’acte... Dans un monologue à nu et sans répit, il dit les humiliations subies, sa haine de l’institution, son sentiment d’être piégé. Entre manifeste et soliloque, il élabore une théorie politique pour justifier le geste à venir tout en révélant ses écorchures intimes. Cet adolescent pourrait ressembler à beaucoup d’autres. Pourquoi lui ? Pourquoi maintenant ? Sofia Jupither veut nous faire entendre un jeune homme et non un monstre. Est-il le produit d’une époque ? La victime d’un délire ? Un combattant en première ligne des guerres civiles à venir ? Il se dévoile mais demeure opaque. à fleur de peau et solidement ancré, face à nous, David Fukamachi Regnfors incarne l’effroyable mystère. Une violence qui n’efface pas l’humanité.


Distribution

— Texte Lars Norén
— Mise en scène Sofia Jupither
— Scénographie Erlend Birkeland
— Lumière Ellen Ruge

Avec David Fukamachi Regnfors


Production

— Production Jupither Josephsson Theatre Company
— Coproduction Royal Dramatic Theatre Stockholm, Uppsala City Theatre


Le 20 Novembre de Lars Norén, traduction Katrin Ahlgren est publié aux éditions de L’Arche.


Articles



Accueil > Mots-clés > Œuvres > 20 november


Mots-clés dans le même groupe

0 | 20 | 40 | 60 | 80


Autres groupes de mots-clés